Menu Haut

La compétition

 

 

Inspiré par le jumping hippique, l'agility est créée à la fin des années 70 par les Britanniques.

L'agility n'est pas seulementune course de vitesse, mais une course d'adresse. Accessible à toutes les races, même les plus petites, l'agility suppose un chien équilibré, sociable et parfaitement à l'écoute de son maître.

L'agility permet au maître et à son chien d'obtenir et d'entretenir une relation de complicité par le jeu. Il s'agit d'un sport à la portée de toutes et de tous et accessible à tous les chiens, qu'ils soient de race ou non, mais âgés d'au moins 18 mois pour les compétitions officielles. C'est une discipline qui exige bien sûr travail et assiduité mais qui procure rapidement satisfaction tant pour le maître que pour le chien.

L'agility consiste à faire négocier au chien divers obstacles dans le but de mettre en valeur son intelligence et sa souplesse. Il s'agit d'un jeu éducatif et sportif qui favorise sa bonne intégration dans la société. Cette discipline implique une bonne harmonie entre le chien et son maître et aboutit à une entente parfaite de leur équipe; il est donc nécessaire aux participants de posséder les bases élémentaires d'éducation et d'obéissance. 

L'agility est une discipline qui complète parfaitement l'éducation car elle permet d'apprendre en s'amusant. Par ailleurs, c'est aussi un véritable sport qui nécéssite un apprentissage encadré et progressif en partenariat avec un moniteur diplômé et d'experience, afin d'éviter diverses erreurs difficiles à corriger par la suite.

Dans les équipes confirmées, le chien évolue avec célérité sur le parcours et son maître ne le contrôle plus qu'avec des instructions vocales ou grâce au langage corporel. L'équipe cynophile doit faire preuve d'une grande complicité et le maître fait appel à une obéissance parfaite de son compagnon. En compétition, la précision et la vitesse sont très importantes. En effet, le franchissement des obstacles répond à des règles bien codifiées susceptibles d'entraîner des pénalités. La vitesse ne rentre en jeu qu'à égalité de pénalités, et l'adresse doit primer sur la vitesse : c'est un sport d'adresse avant d'être un sport de vitesse. Un parcours mesure entre 150 et 200 mètres en moyenne et passe par une vingtaine d'obstacles dans un temps en général inférieur à 40 secondes,voire nettement inférieur pour les plus rapides qui atteignent facilement la vitesse respectable de 5 mètres par seconde.

Sans entrer dans les détails que vous trouverez par ailleurs dans le Règlement de concours de la Société Cynologique Suisse (SCS), elle-même rattachée à la Fédération Cynologique Internationale (FCI), voici quelques informations de base sur ce magnifique sport.

Dans les concours, il y a en général 3 épreuves : 

  • Open, tous les obstacles peuvent être utilisés
  • Jumping, les obstacles avec zone de contact ne sont pas utilisés
  • Agility ou officielle, tous les obstacles peuvent être utilisés

Cette dernière épreuve est la seule dont les résultats figurent dans le carnet de travail du chien; ils déterminent par ailleurs le passage dans les classes. Les deux autres épreuves sont encore considérées comme des jeux.

Vous trouverez toutes les informations relatives aux obstacles dans le Règlement d'agility.

En compétition, les chiens licenciés sont répartis en 3 catégories

  • Small, plus petit que 35 cm au garrot
  • Medium, entre 35 cm et 43 cm au garrot
  • Large, plus de 43 cm au garrot

Les catégories Small et Medium sont à leur tour séparée en classes 1,2 et 3 (débutants, moyens et avancés)

La catégorie Large comprend une classe A qui précède les classes 1, 2 et 3

Dans toutes les catégories, le changement de classe est dicté par les résultats obtenus dans l'épreuve officielle ou agility et selon des directives officielles.

A noter qu'il existe encore une catégorie Oldies, réservée au chiens âgés d'au moins 8 ans qui veulent poursuivre une activité sportive, mais à un rythme plus adapté à leur âge. Cependant, un chien qui a passé dans cette catégorie ne peut plus revenir dans son ancienne catégorie.

Tous les concours officiels sont jugés par des juges en possession d'un brevet national ou international. Il arrive parfois que des clubs fassent appel à des juges de pays frontaliers, ce qui a l'avantage de diversifier encore plus les différents parcours proposés.

L'agility se pratique en plein-air, mais le calendrier de plus en plus chargé a amené des organisateurs professionnels à proposer des concours en manège ou dans des halles spécialement conçues pour ce sport. Il est donc possible de pratiquer l'agility tout au long de l'année dans notre pays. La plupart des clubs organisent un concours au moins durant l'année.

Notons encore que chaque année se déroulent plusieurs compétitions internationales, dont les Championnats du monde, et que de nombreux sportifs d'élite Suisses s'y distinguent régulièrement.

 

Joomla templates by a4joomla